Pour une raison quelconque vous souhaitez retirer un titulaire sur votre certificat d’immatriculation ? Comment vous y prendre ? Quelles démarches vous faut-il réaliser ? Dans cet article, on vous répond !

Retrait d’un titulaire sur ma carte grise : le cas du divorce

Après un divorce, vous êtes dans une situation inconfortable avec la présence d’un co-titulaire sur votre carte grise. Sachez cependant que cette démarche de retrait n’est en rien obligatoire. Une fois le jugement prononcé, si le véhicule est attribué à l’un alors il est évidemment possible de demander le retrait d’un titulaire sur la carte grise. Le délai pour réaliser cette démarche est inexistant, aussi vous disposez du temps que vous souhaitez pour le faire.

Retrait d’un titulaire sur ma carte grise : le cas du veuvage

Si l’un des époux vient à décéder, la situation dépend du régime sous lequel ils sont mariés. Pour des époux mariés sous le régime de la communauté des biens, le veuf/la veuve a la possibilité de demander une immatriculation à son seul nom pour continuer de circuler avec en toute légalité. Dans le cas d’un mariage sous le régime de séparation de biens, si le véhicule a été placé au nom de l’époux défunt alors il sera placé dans le cadre de la succession. Il vous faudra donc procéder à une modification de la carte grise.

Retrait d’un titulaire sur ma carte grise : autres cas

Pour tous les autres cas (parent, enfant, Pacs, autre personne…) le procédé sera identique à un changement de titulaire. Vous aurez donc besoin des mêmes documents justificatifs que pour un changement de titulaire lors d’une immatriculation de véhicule d’occasion.

La démarche est réalisable en Préfecture mais également sur Internet, via notre plateforme. Sachez que, pendant l’attente du certificat d’immatriculation finalisé, vous pourrez rouler avec un certificat provisoire d’immatriculation (attention, vous devrez rester en France).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *